Contactez-nous au 04 76 14 00 10
lundi - jeudi 09h à 12h30 - 14h à 18h vendredi 09h à 12h30
Les conseiller·e·s vous renseignent par téléphone ou sur rendez-vous

Offres d’Isolation Extérieure à 1€ : attention aux dérives !

« 1€, ce n’est vraiment pas cher, alors pourquoi ne pas prendre le risque de lancer des travaux d’isolation, ce sera toujours mieux que de ne rien faire ! ».

Cette réflexion qui peut sembler censée, les Conseiller·ère·s de l’Espace Info Énergie de l’Isère l’entendent souvent, et parfois, trop tard. Une fois que les travaux sont terminés, de nombreuses malfaçons peuvent apparaitre, rendant l’opération inefficace voire dangereuse pour le bâti.

L’Espace Info Énergie a mené l’enquête, témoignages et conseils à l’appui.

Les offres à 1€ est un sujet qui amène beaucoup de personnes à contacter l’Espace Info Energie, aussi appelé Espace FAIRE. Ces offres sont alléchantes et peuvent s’avérer intéressantes sous certaines conditions. Elles comportent néanmoins peu d’avantage pour beaucoup d’inconvénients. Après l’isolation des combles et les pompes à chaleur, c’est au tour de l’isolation extérieure de faire les frais de ce type d’offres.

Comment ça fonctionne ?

Les offres d’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) à 1€ s’appuient principalement sur 2 types d’aides :

Les offres à 1€ utilisent donc le procédé suivant :

  • Les CEE sont généralement directement déduits du devis car l’entreprise peut se faire verser cette aide directement à la place du bénéficiaire des travaux. Pour être certain d’avoir une offre à 1€, il faut un devis et une facture à 1€.
  • Pour Ma Prime Rénov, 2 formules,
    • Soit c’est au bénéficiaire de faire sa demande de prime et d’attendre qu’elle soit instruite pour être sûr de l’avoir avant de signer le devis. Le devis du professionnel n’est pas de 1€. C’est une fois l’aide Ma Prime Renov reçue que les travaux reviendront à 1€. Attention de bien vérifier que votre aide soit validée avant de signer votre devis.
    • Soit l’entreprise est mandataire, elle récupère dans ce cas Ma prime Rénov, et vous propose un devis et une facture à 1€.

Un crédit pour financer les travaux

Dans certains cas, pour pouvoir réaliser les travaux rapidement, les entreprises (non mandataires) proposent des offres à 1€ et intègrent dans l’offre un crédit pour le financement des travaux en attendant que la demande Ma Prime Rénov soit instruite et l’aide versée. Cela peut être un crédit avec report de la 1ère échéance de 6 mois et remboursable avec le montant de l’aide Ma Prime Rénov une fois reçu.

Dans ce cas :
1/ Vous souscrivez un crédit, il y a des intérêts -> Attention à ce taux d’intérêt.
2/ Tant que votre demande d’aide Ma Prime Rénov n’est pas instruite et validée, vous ne pouvez pas être à 100% sûr qu’elle vous sera accordée, il y a donc toujours un risque que vous vous retrouviez à payer le crédit souscrit et qu’au final les travaux ne vous coûtent pas 1€, si l’aide ne vous est pas accordée.

En fonction de votre situation, il est possible que d’autres mécanismes de financement soient plus intéressants pour financer plusieurs postes pris en charge ou non par Ma Prime Renov.

Penser le projet dans son intégralité

Une maison est un lieu de vie qui nécessite d’être pensé dans sa globalité. Pour éviter l’effet « pansement sur une jambe de bois » et augmenter le confort de la famille, Ma Prime Rénov peut être demandée pour plusieurs postes de travaux (changement de chaudière, isolation des combles…), mais le montant total est plafonné. En fonction de votre projet et des éventuels autres postes de travaux sur lesquels vous pourriez demander l’aide, le coût final de votre ITE seule peut ne pas être entièrement couvert.

Quelles solutions techniques ?

Enfin, dernière problématique, et pas des moindre : Les solutions techniques employées.

Pour être à 1€, l’isolant employé doit coûter le moins cher possible à l’entreprise. Le plus souvent elle utilise du polystyrène : cet isolant est adapté au bâtiment moderne en parpaing ou béton, mais incompatible avec le bâti ancien en pierre ou en pisé (construit avant les années 50, les murs font généralement 50 cm ou plus d’épaisseur).

Témoignage

Voici le témoignage d’un conseiller chez Soliha (Association Solidaires pour l’Habitat), qui a pu constater le résultat d’une isolation à 1€ sur une maison en pisé, et les dégâts occasionnés au bâti.

Si vous avez un bâti ancien, nous vous invitons à consulter notre fiche spécifique sur les techniques d’isolation à employer pour ce type de bâtiment. http://www.infoenergie38.org/wp-content/uploads/pise.pdf

Interview par Alexandre Tremblais (AGEDEN) de Jonathan Junique, technicien chez Soliha Isère-Savoie, le 25/06/20.

Contexte :

Lors d’un rendez-vous chez un particulier dans le cadre d’une visite technique, M. Junique a constaté qu’une isolation thermique par l’extérieur (ITE) avec du polystyrène a été réalisée sur une maison en pisé. Cette isolation provient d’une offre commerciale de « travaux à 1 € ». M. Junique nous fait un retour sur la situation et en profite pour nous alerter sur les problèmes que cela peut engendrer.

Précision :

SOLIHA (Solidaires pour l’habitat) – est une association privée au service de l’habitat. Depuis 1942, elle intervient en faveur des personnes défavorisées, fragiles ou vulnérables sur deux axes : le maintien et l’accès dans le logement.

AT : Dans quel contexte ce constat a-t-il été fait ?

JJ : Ce cas m’est apparu lors d’une visite  dans le cadre de l’une de mes missions d’amélioration de l’habitat portée par le Département. Il est à noter que le propriétaire occupant de la maison possède des revenus très modestes.

AT : Qu’avez-vous constaté sur place ?

JJ : Arrivé sur place j’ai constaté une maison ancienne en pisé(1) présentant un état de dégradation avancé : larges fissures dans les murs, toiture et charpente en mauvais état, dégâts dues à des infiltrations d’eaux par la toiture et le sol.

Le fait remarquable constaté a été l’isolation extérieure de seulement deux murs de la maison (les façades Sud et Est) à l’aide de panneaux d’isolants en polystyrènes, ce qui n’est pas recommandé sur des murs en pisé. Par ailleurs, plusieurs défauts de mise en œuvre sont visibles dont un manque d’isolation au niveau du mur pignon et la présence d’un vide d’air ventilé entre le mur et l’isolant – ce qui rend l’isolation inefficace. De plus, l’absence d’isolation sur le mur nord, donc le plus froid, n’est pas logique thermiquement.

AT : En quoi une ITE en polystyrène est-elle un problème sur une maison en pisé ?

JJ : Tout d’abord, avant tout travaux d’isolation sur un bâti ancien, il convient de corriger les désordres éventuels : ici ce sont les fissures importantes qu’il faut reboucher, les infiltrations d’eau à corriger, la reprise de la zinguerie pour l’écoulement des eaux pluviales et l’enduit ciment intérieur et extérieur à déposer avant d’aborder l’isolation des murs.

Ensuite, les matériaux choisis doivent permettre la diffusion de vapeur d’eau du mur vers l’extérieur. Pour l’isolant on utilise généralement des matériaux biosourcés(2) souples afin de s’adapter aux irrégularités de la paroi et pour la finition on utilise un enduit à la chaux ou un bardage bois ventilé.

Ici c’est complètement l’inverse qui a été fait : aucune précaution n’a été étudiée en amont de la pose de l’isolant et ce dernier, en polystyrène, bloque les transferts d’humidité dans les murs. Nous sommes ici sur un cas présentant de très forts risques de sur-humidification des murs pouvant entrainer des problèmes de décollement d’enduits importants, des apparitions de moisissures sur les murs intérieurs et, bien plus grave encore, un risque de péril structurel du bâti.

AT : Comment est-il possible de voir aujourd’hui des offres d’ITE à 1 ? Ce type de poste de travaux est pourtant relativement élevé.

JJ : Effectivement, normalement une isolation par l’extérieur revient cher. Mais, le particulier peut bénéficier d’aides financières. Une partie de notre travail consiste d’ailleurs à monter des dossiers de financements pour ce type de travaux. Dans le cas des offres à 1€ ce sont les entreprises qui montent les dossiers d’aides financières à la place des particuliers. Ainsi, l’entreprise récupère les financements ce qui réduit la facture du client à … 1€ symbolique dans les cas où la subvention atteint 100% des travaux. Ces pratiques sont révélatrices de l’opportunisme de certaines sociétés qui se montent uniquement pour surfer sur la vague  des aides financières. Ces entreprises jouent  sur la méconnaissance technique des particuliers en proposant des travaux inadaptés pouvant causer des risques majeurs sur le bâti comme dans le cas présent. Le particulier n’a généralement pas le choix des matériaux car l’entreprise utilise les moins chers du marché. Dans le cas présent, une grande quantité d’aides financières a été utilisée pour n’isoler que la moitié des murs alors qu’un plan de financement bien étudié aurait pu amener à financer un pourcentage important de l’isolation de l’ensemble des murs avec des matériaux adaptés.

AT : Est-ce un constat ponctuel ou pensez-vous que ce type de malfaçons est récurrent sur l’Isère ?

JJ : Ces types d’offres sont en expansion. Nous voyons apparaitre des entreprises qui se montent pour proposer uniquement ces offres commerciales. Le risque est important quand on voit ce que cela peut donner sur les risques encourus pour le bâti ancien. Nous connaissions déjà les offres d’isolation de combles perdues ou de plancher bas à 1€ ou encore de Pompe à Chaleur, mais avec l’ITE à 1€ on franchit un seuil  avec la mise en péril du bâtit et donc des habitant·es !

(1) Pisé : principe de construction de maison en terre crue, largement rependu en Isère

(2) Biosourcé : matériaux issus de produit naturels comme les aines végétales, la ouate de cellulose, la paille,…