Contactez notre standard au 04 76 14 00 10
du lundi au jeudi de 09h à 12h30 et de 14h à 18h
Pour rencontrer un conseiller, il est nécessaire de prendre rendez-vous. Attention surcroît de demandes, délais de réponse importants.

Les beaux jours arrivent : mon chauffe-eau solaire est-il prêt ?

C’est le printemps, le bon moment de vérifier que votre chauffe-eau solaire est prêt à bien fonctionner tout l’été !

Comment est chauffée mon eau ?

Un chauffe-eau solaire bénéficie toujours d’un appoint (résistance électrique ou chaudière bois ou gaz), qui va « finir » de chauffer le ballon d’eau chaude en fin de journée si le soleil n’a pas réussi à le faire tout seul (par une journée bien nuageuse en hiver, par exemple).

Comme on a toujours de l’eau chaude au robinet, difficile de savoir, donc, si cette eau a été chauffée par l’appoint ou par le soleil.

Attendre sa facture d’électricité ou de gaz pour le découvrir serait vraiment dommage ! Un chauffe-eau solaire bien dimensionné et bien réglé peut couvrir jusqu’à 100% des besoins d’eau chaude en plein été.

Quelques vérifications simples à effectuer

  1. Lors d’une journée ensoleillée (ou plusieurs), coupez l’appoint et vérifiez que vous avez toujours de l’eau chaude au robinet

C’est le plus simple et le plus efficace. Il suffit de couper l’appoint sur le chauffe-eau (en débranchant la résistance électrique, ou en abaissant l’interrupteur sur le tableau électrique, ou en arrêtant la chaudière), et de consommer de l’eau chaude normalement toute la journée. Si le système fonctionne bien, normalement vous devriez toujours avoir de l’eau chaude en fin de journée, le soleil ayant bien fait son œuvre et le chauffe-eau solaire ayant bien récupéré la chaleur produite par les panneaux. Si ce n’est pas le cas, il peut y avoir un problème sur votre circuit, ou dans la programmation du chauffe-eau : faites appel à votre installateur. Faites ça sur plusieurs journées d’affilée dans l’idéal.

  1. Jetez un coup d’œil à la pression

Sur un chauffe-eau pressurisé (la majorité des chauffe-eaux solaires individuels, excepté les auto-vidangeables), il faut régulièrement vérifier la pression du circuit « primaire », le circuit d’eau glycolée qui alimente les panneaux solaires.

Il peut arriver qu’il y ait des fuites dans ce circuit (suite à une surchauffe, par exemple) : la pression baisse, et le rendement énergétique du système aussi par la même occasion. Cette pression doit normalement être supérieure à 1,5 ou 2 bars (demandez à votre installateur la pression minimale à respecter). Si la pression est trop basse, le fluide va potentiellement surchauffer et se transformer en vapeur dans les panneaux, et ne pourra pas récupérer beaucoup de chaleur.

Faites la mesure le matin, quand les panneaux sont froids :

  • Repérez le manomètre, près du groupe de transfert
  • Relevez la pression indiquée par l’aiguille noire
  1. Vérifiez l’extérieur : le panneau est-il toujours au soleil ?

Il se peut qu’un arbre ait poussé, ou qu’une bonne couche de poussière ou de feuilles se soit déposée sur les panneaux. Un petit nettoyage ou une taille de l’arbre concerné ne pourra que faire du bien.

  1. Vérifiez s’il y a des messages d’erreur sur le panneau de commande (le régulateur)

Certains dysfonctionnements peuvent être signalés sur l’écran du régulateur. Vérifiez les messages éventuels, et appelez votre installateur en cas de problème.